Mastère production cinéma-audiovisuel

À côté de son pôle Bachelors et afin de répondre à une demande croissante du secteur, l’ESIS propose un Mastère en deux ans en alternance ouvert aux titulaires d’un diplôme de niveau Bac +3 (ou équivalent).

En prise directe avec le marché du cinéma et de l’audiovisuel et animé exclusivement par des professionnels, le Mastère de Production Cinéma et Audiovisuel forme les futurs acteurs économiques de l’industrie. Il arme les étudiants pour s’intégrer à un secteur extrêmement dynamique, de la phase de production qui initie le projet jusqu’aux problématiques de distribution et diffusion.

L’entrée dans ce cursus se fait sur concours qui se déroule en deux temps : deux épreuves écrites (une réflexion autour d’une question sur l’actualité du secteur, un QCM sur l’audiovisuel et le cinéma) et un entretien oral.

Présentation

2 ans de formation alternant enseignement et application en entreprise

La formation s’organise sur deux ans, par une alternance d’enseignements dispensés à l’école et d’immersions en entreprise. Découpés en quatre semestres, le cursus transmet toutes les connaissances nécessaires quant à la production, la distribution, la diffusion, et l’exploitation des oeuvres audiovisuelles. Les enseignements abordent de nombreux aspects théoriques : de l’économie du secteur à la gestion d’un projet en passant par des notions juridiques et managériales. Mais ce Mastère est également l’occasion de mises en situations pratiques dans le cadre de projets concrets et le développement d’une stratégie d’insertion professionnelle.
La formation en alternance proposée dans ce Mastère impose un rythme dicté par l’entreprise et ses besoins. Pour permettre à l’étudiant d’intégrer l’industrie et de développer son réseau, l’école accompagne le jeune professionnel dans la rédaction de son CV et sa lettre de motivation et le prépare aux entretiens de sélection mis en place par les entreprises.
L’ESIS a développé une structure de production afin de créer des synergies entre le Mastère et le milieu professionnel. Cette structure offre une véritable plateforme et une visibilité aux projets développés par les étudiants de l’ESIS.

L’intégration à un réseau professionnel

Grâce aux intervenants qui animent les cours et ateliers, aux rencontres professionnelles, à l’immersion en entreprise, et aux parrains, les étudiants s’inscrivent au sein d’un véritable réseau professionnel dès leur entrée dans l’école. Ce « carnet d’adresses » est un atout majeur pour intégrer le secteur du cinéma et de l’audiovisuel pour lequel il existe très peu d’offres visibles. Des parrainages sont noués avec des professionnels de haut niveau jouant le rôle de « référents » auprès des étudiants. Ils sont disponibles pour des conseils techniques en vue de la réalisation de leurs travaux ou pour leur donner des contacts pour des stages, ou encore les accompagner dans leur recherche d’emploi.

Les travaux

Les étudiants doivent concevoir et rédiger, sous la tutelle d’un intervenant professionnel, un Mémoire de fin de cycle, autour d’un sujet lié à l’actualité du secteur, puis le soutenir face à un jury de professionnels. Ce projet de fin d’études doit obligatoirement être nourri par des références théoriques (livres et périodiques) et par des entretiens avec des professionnels conduits par l’étudiant.

Programme pédagogique

UNE FORMATION PRATIQUE
CENTRÉE SUR LES ATTENTES DU
MONDE PROFESSIONNEL

La majorité des apprentissages s’appuie sur des études de cas et cas pratiques afin de rendre l’enseignement concret et ancré dans le réel.

ÉCONOMIE DU CINÉMA

L’environnement et les spécificités économiques du cinéma, ses différents acteurs économiques et les interventions publiques.

ÉCONOMIE DE L’AUDIOVISUEL

Les grands enjeux de l’environnement économique de la télévision: les acteurs économiques publics et privés, les principes de financement public de l’audiovisuel, l’offre de programmes en France, les rapports entre l’Union européenne et le secteur audiovisuel.

DROIT DU CINÉMA ET DE L’AUDIOVISUEL

Les règles juridiques fondamentales régissant le secteur cinématographique et audiovisuel : propriété intellectuelle, contrats appliqués à l’audiovisuel, autorités de régulation du secteur, droit des médias audiovisuels.

HISTOIRE DU CINÉMA

Les grands genres : animation, science-fiction, western, comédie musicale, péplum, documentaire…

HISTOIRE DE L’AUDIOVISUEL

Naissance de la radio et de la télévision, la guerre des ondes, la libéralisation de l’audiovisuel des années 1980.

EXPLOITATION EN SALLE

La programmation, la gestion d’établissement, les enjeux des indépendants.

VENTES INTERNATIONALES

Mandats de ventes, le rôle du vendeur, les festivals et marchés.

NOUVEAUX SUPPORTS DE DIFFUSION

Les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet), les opérateurs de téléphonie mobile, les opérateurs de VOD (Vidéo à la demande). le développement de l’OTT.

PRODUCTION

Développement de projets et financement, devis et gestion d’une société de production : Produire pour la télévision : les unitaires, les séries ou mini-séries, les programmes courts. Production Documentaire : le Producteur, le Diffuseur, les modes d’écriture. Production de Long métrage : Les rapports Producteur / Auteurs / Réalisateur, l’activité du « développement », le rôle des coauteurs…

FINANCEMENTS

Les établissements financiers spécialisés, le rôle de l’IFCIC, les assurances, les Sofica le CNC et la procédure d’agrément, le rôle des Régions.

LA DIRECTION DE PRODUCTION

L’estimation du coût d’un film, la répartition du budget en fonction des besoins techniques / artistiques, la négociation du salaire des techniciens et des comédiens, la direction d’équipe et la supervision du tournage.

Distribution

Acquisitions et programmation, marketing et
plan-média, constitution d’un catalogue, obligations
légales, les enjeux actuels de la distribution
et la nécessité de la diversification.

Anglais

Civilisation américaine, anglais commercial, le
rôle des médias dans le monde anglo-saxon.

Programmation TV

Les acquisitions et la programmation en télévision,
les acquisitions de programmes, programmation
et délinéarisation des chaînes.

Débouchés

Ce Mastère donne accès à de nombreux métiers. Ces métiers peuvent être exercés en tant qu’indépendant ou en tant que salarié au sein de grandes sociétés ou groupes de production audiovisuelle.
Les principaux débouchés de ce mastères sont :

  • Producteur de court ou de long métrage,
  • Programmateur de film,
  • Responsable marketing,
  • Exploitant de salle,
  • Acheteur de programmes audiovisuels,
  • Éditeur vidéo, etc.

Le jeune diplômé du Mastère pourra être recruté comme chargé ou assistant de production, et sera progressivement en mesure de prétendre à des postes à responsabilité au sein de grandes groupes audiovisuels (TF1, Canal Plus, France Télévisions…), de distributeurs de films (Pathé, Gaumont, UGC, Warner, Mars Films…) ou d’autorités administratives indépendantes (CNC, CSA etc.).