Ecole Supérieur de l'image et du son à Paris Logo
Retour sur le site
Retour

CHRISTOPHER THOMPSON A L’ESIS : B.A.-BA DU CINEMA

Christopher Thompson à l'ESIS

L’ESIS ouvre ses portes à Christopher Thompson : acteur, scénariste et réalisateur français. C’est la deuxième Master Class de cette année. L’amphithéâtre de la Grange-aux-Belles est encore en pleine ébullition depuis la dernière rencontre. Christopher Thompson se fait un devoir de livrer ses meilleures anecdotes et ses plus beaux conseils pour réussir dans le monde du grand écran. 

 

Encore plus de lumières, plus de micros et plus de caméras : l’ESIS est parée pour sa seconde Master Class. L’amphithéâtre revêt des airs de véritable salle de cinéma avec ses murs noirs hauts sous plafond et son immense toile de projection. Les chaises sont sagement alignées face au canapé gris. Le rétroprojecteur diffuse l’affiche de Fauteuils d’Orchestre, un film que l’invité de ce soir a co-écrit avec sa mère, Danièle Thompson. Il retire sa veste pour révéler une chemise grise, et se défait de son masque de papier pour dévoiler un sourire. Christopher Thompson débute la conférence, un air ravit sur le visage. 

 

Anecdotes et conseils

Né à New York, Christopher Thompson vient très vite vivre en dans la patrie de Molière. S’il n’est pas l’acteur favoris de Louis XIV, Christopher Thompson a tout de même été nommé pour le César du meilleur espoir masculin pour Les Marmottes d’Élie Chouraqui. Plus récemment, il remporte le prix Henri-Langlois 2011 pour Bus Palladium.  Son aisance devant un public se fait tout de suite ressentir. Il est à l’aise oui, mais il met également un point d’honneur à parler aux étudiants de l’ESIS comme à de futurs collègues. Impliqué à 100% dans sa mission, il répond à toutes les questions. Il décrit ses succès comme ses flops, le tout parsemées d’anecdotes amusantes de sa vie d’acteur. Certaines mettant en scène Gérard Depardieu à ses débuts. C’est à grands coups de métaphores hautes en couleurs, qu’il invite les étudiants à se battre pour que leurs films soient le reflet le plus parfait de ce qu’ils ont en tête.  

 

Vive l’ESIS 

La conférence touche à sa fin, pour la plus grande surprise des étudiants. Ils n’ont pas vu filer ces deux heures de Master Class. Séduits par son humour et son implication, ils n’hésitent pas à aller le voir. Les dernières questions sont posées, bien moins timides que les premières. Quelques plaisanteries supplémentaires et un autographe plus tard, le voilà sur le départ. Ce dernier viendra rejoindre le très célèbre mur des rencontres du campus de la Grange-aux-Belles. “Vive l’ESIS et l’ISA”, clôture Christopher Thompson, après avoir souhaité les meilleures des réussites aux cinéastes en devenir.