Ecole Supérieur de l'image et du son à Paris Logo
Retour sur le site
Retour

Ciné-Club de l’ESIS 2015-2016

Nicolas FLEUREAU, professeur de scénario et scénariste, anime chaque jeudi un ciné-club qui permet de visionner un cycle de films rares, cultes et incontournables de l’histoire du cinéma, écartés des rétrospectives main Stream.

FUN CINGLE HIPSTER BOBO GEEK BREF UN CINE CLUB DE WINNER !

La programmation est donc variée et sort des sentiers battus. Elle permet des échanges intéressants entre les étudiants. Voici la liste des films à ne surtout pas manquer :

Un film nihiliste, un film anarchiste, le cinéma pop Jap des 60s est légèrement énervé et c’est un euphémisme.

·         Banzaï !!!!

La violence peut être un choix de vie, la preuve avec ces deux films !

·         Le Cimetière de la morale de Kenji Fukasaku

·         Elégie de la bagarre de Seijun Suzuki

Dans la série B Us tout est permis, c’est moderne, avant l’heure et franchement ces deux films sont mortels, au sens premier du terme.

·         Détour d’Edgar G Ulmer

·         Faster pussycat Kill Kill Kill ! de Russ Meyer

Les meilleurs films de bastons sont Hong Kongais ! Ceux qui prétendent le contraire n’ont qu’a venir se frotter à ces deux mastodontes. L’un est burlesque, l’autre est très très sérieux ! Deux séances qui tabassent !

·         Fist of Legend de Gordon Chan

·         Project A 2 De Jackie Chan

Et sinon qui a inventé les films de lycéens puceaux, rebelles et boutonneux ? Ben c’est Bob Clark et John Hough,  monsieur ! Bien vu… Deux films qui donnent envie de sécher les cours… ou pas !

·         Porky’s de Bob Clark

·         Breakfast Club de John Hough

Les européens aussi ont de l’humour. Ne ratez sous aucun prétexte ces deux perles de la comédie italienne et anglaises ? sinon c’est pas drôle !

·         Gendarme et Voleur de Mario Monicelli

·         De l’or en barre de Charles Chrichton

 

Le cinéma américain des années 70 est en colère ! Si tout t’énerve dés le matin viens voir comment nos héros pètent les plombs sans ménagement ! Ça détend…

·         Point Limite Zero de Robert Sarafian

·         The Offence de Sidney Lumet