Formations

Deux Bachelors et un Mastère européens
ouvrant aux métiers
de l’audiovisuel, du cinéma et du son

Les formations dispensées au sein de l’école sont reconnues et accréditées par E.A.B.H.E.S. Cet organisme est chargé d’évaluer et accréditer les établissements au niveau européen. EABHES délivre à chaque étudiant un « transcript » de crédits ECTS (European Credit Transfer System) qui permet une reconnaissance internationale de la formation.

L’ESIS propose des formations reconnues au niveau Bachelor (Bac+3) et Mastère (Bac+5). Centrées sur la pratique, ces formations sont nées de la volonté de transmettre aux étudiants les exigences des métiers du secteur et offrir la possibilité à nos diplômés de travailler en France ou à l’étranger.

Les étudiants peuvent suivre un Bachelor professionnel au choix (Bac à Bac+3):

Bachelor audiovisuel et post-production : 4 options

  • Réalisation
  • Image
  • Post-production & Effets spéciaux
  • Production

Bachelor son : 2 options

  • Studio / live
  • Ciné / Télé / Radio (CTR)

L’apprentissage se fait en situation, tourné vers la réalité du terrain. Il constitue l’élément clé de la formation avec un minimum de 300 heures consacrées chaque année à la pratique en atelier et 12 semaines dévolues aux stages à partir de la 2e année d’étude. La formation pratique développe les compétences déterminantes pour les employeurs, demandeurs d’intermittents opérationnels.

Pour se spécialiser et acquérir une expertise en production (Mastère en 2 ans, 100% alternance):

Mastère PRODUCTION AUDIOVISUELLE ET CINÉMA

Toutes concentrés sur la pratique, ces formations sont accréditées par EABHES et reconnues au niveau international (système de crédits ECTS validés pour chaque matière). Ils sont nés de la volonté de transmettre aux étudiants les exigences des métiers du secteur.

Les apprentissages sont transmis avec des approches différentes selon les besoins de la matière. On peut distinguer 4 modes d’enseignement :

  • Enseignements fondamentaux :
    Ces enseignements sont des cours magistraux qui se déroulent dans l’amphithéâtre ou des salles équipées de vidéo-projection et audio-numériques comme support aux enseignements des matières théoriques, qu’il s’agisse de l’analyse filmique ou encore de l’histoire du cinéma.
  • Ateliers pratiques :
    Articulés en deux phases, théorie et applications, ces cours permettent aux étudiants de travailler de manière intensive sur tous les aspects d’un projet qu’ils auront à réaliser. Il ne s’agit pas seulement de maîtriser les outils techniques, mais aussi la narration, les éléments de production ou encore la conception artistique.
  • Projets :
    Au cœur de l’ingénierie pédagogique de l’ESIS, les projets sont des productions réalisées chaque semestre, individuellement ou en équipe de manière transversale entre les filières. Ils permettent d’appliquer en clôture de chaque atelier les acquis théoriques et les savoir-faire pratiques. Au cours de ces réalisations, les étudiants s’investissent en condition professionnelle et valident leur capacité à mobiliser compétences et créativité, de la conception à la finalisation des projets.
  • Masterclass :
    Dédiées à l’étude d’une matière ou d’un logiciel en particulier et organisées sur un format intensif, elles permettent l’acquisition de techniques avancées. Elles peuvent être consacrées au maniement matériel ou logiciel, ainsi qu’à l’acquisition de techniques de modélisation et rendu, d’effets spéciaux et compositing.
Validation et diplôme

L’obtention du diplôme est soumise à la validation de chaque année, la réalisation de 12 semaines de stage ainsi que la remise et la soutenance du mémoire de fin d’études.
Durant les deux premières années, les étudiants sont soumis à des contrôles continus et des partiels de fin de semestre. La 3e année est validée par « Le grand oral », face à un jury mixte, composé de membres de l’ESIS ainsi que de professionnels extérieurs.

Méthode d’évaluation

Pour valider les matières théoriques, l’étudiant doit obtenir une note égale ou supérieure à la moyenne dans chaque matière. Dans les matières pratiques, les étudiants sont évalués en contrôle continu tout au long du semestre (écrit, oral, dossier ou exposé à préparer). L’évaluation se fait en fin de semestre en fonction de la matière et la méthode d’enseignement. Deux sessions d’examens ont lieu, la première en décembre et la seconde en juin.

Validation

Outre la validation de ces examens, l’étudiant doit satisfaire aux exigences suivantes :

  • 12 semaines de stages : pour valider son expérience en stage, l’étudiant doit remettre un rapport de stage et obtenir une note supérieure à 10 / 20.
  • Le mémoire de fin d’études : en dernière année, chaque étudiant réalise une étude en adéquation avec son projet professionnel, dirigée par un tuteur. Deux notes lui sont attribuées : le mémoire formel à l’écrit et la soutenance devant le Grand Jury. La moyenne de ces deux notes doit être égale ou supérieure à 10 / 20.
  • Projet de fin d’études : en 3e année, les étudiants produisent et réalisent en groupe un court-métrage. Lors du « Grand Oral », ce projet est diffusé au Jury de professionnels qui évalue la qualité de l’oeuvre.