X
Une Question ?
L'ESIS vous recontacte !
Être recontacté
JPO Live du 01/02
L'ESIS vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
SPO du 08/02
L'ESIS vous accueille en Journée Portes Ouvertes - Spéciale BTS !
Je m'inscris

Actrice Césarisée : L’ESIS rencontre Léa Drucker

Publiée le 20 décembre 2022

Comment finir l’année en beauté ? Rien de mieux qu’une nouvelle Masterclass à l’École Supérieure de l’Image et du Son, une rencontre avec une actrice française césarisée pour les étudiants : Léa Drucker.

C’est l’occasion pour la comédienne de se confier sur son impressionnant parcours, ses débuts et ses inspirations.

Durant son enfance, son père l’amène très souvent au cinéma. Elle découvre alors de nombreux films notamment Le magicien d’Oz, qui lui permet de développer son imaginaire.

Dans un premier temps, elle veut être journaliste pour écrire sur le cinéma, mais c’est finalement en participant au club de théâtre de son lycée qu’elle découvre sa vocation. Elle suit ensuite des cours de comédie.

« Lire un texte et animer un personnage c’est ce qui m’a mis sur la piste de l’apprentissage du jeu. » Léa Drucker 

 

 

Une actrice aux multiples facettes : théâtre, petit écran et cinéma

 

Léa Drucker fait ses premiers pas à la télévision au milieu des années 90. Elle fait quelques apparitions dans des téléfilms comme Colis d’oseille (1993) et Anne Le Guen (1995). Elle décroche son premier rôle au cinéma dans La Thune de Philippe Galland (1991).

 « Le rêve, quel qu’il soit, est une porte d’entrée pour avoir envie de faire du cinéma. »  Léa Drucker  

Elle enchaîne ensuite les castings et a de nombreux seconds rôles dans les films tels que :  Tableau d’honneur de Charles Nemes (1992) ou encore Assassins de Mathieu Kassovitz (1996).

Après beaucoup de moment de doutes et de persévérance, Léa Drucker obtient le rôle principal du film Papillons de nuit de John R. Pepper (2002) qui la révèlera au grand public.

 

Dès lors, l’actrice continue les tournages et multiplie les rôles. Elle mène une carrière rythmée alternant télévision, cinéma et théâtre en donnant de l’importance  aux histoires dans ses choix.

En 2019, la consécration, elle remporte le César de la meilleure actrice pour son rôle dans le film Jusqu’à la garde, de Xavier Legrand, un film sur les violences conjugales.

Il n’y a pas qu’une seule façon de faire ce métier, en témoigne l’impressionnant parcours de Léa Drucker. Elle souligne qu’il est important de suivre ses envies, de croire en soi et de ne pas toujours écouter l’opinion des autres.

Cette rencontre unique est l’occasion pour les étudiants de l’ESIS d’imaginer leur rêve devenir réalité.

200