X
Brochure ESIS
Téléchargez la brochure de l'école !
Je télécharge

CONFÉRENCE À L’ESIS : JEAN-PIERRE JEUNET PREND LE MICRO DANS L’AMPHITHÉÂTRE

Publiée le 29 avril 2022

Réalisateur de renom, Jean-Pierre Jeunet rejoint les rangs de l’ESIS, le temps d’une soirée. À la veille de la sortie de son nouveau film Big Bug, il livre ses secrets de tournage aux étudiants. 

Lumières, caméras et micros sont maîtres, ce soir encore, dans l’amphithéâtre. Les conférences sont choses courantes à l’ESIS. Une place est déjà toute prête sur le mur des célébrités : le fameux mur qui accueille le visage et la signature d’artistes venus de tout horizon. Une place à la hauteur du nom de ce soir, dont la réputation n’est plus à faire. Jean-Pierre Jeunet.
Réalisateur, scénariste, producteur et monteur français. Il débute sa carrière dans les années 80 et, après ses débuts dans la publicité, il enchaîne les succès : Delicatessen, La Cité des enfants perdus, Alien – la résurrection, Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, et bien d’autres encore. Six Césars à son actif, et – non pas une – mais deux nominations aux Oscars : le meilleur scénario original et le meilleur film étranger.  

Ses films sont un curieux mélange de fantastique et de décalages, absurdes le plus souvent. Ses œuvres beignent dans un univers au seuil du rêve. Les éléments du quotidien sont réinventés et prennent une place étonnante. Le hasard guide chacun de ses personnages. Le tout, sans jamais perdre le sourire : sourire contagieux pour les spectateurs. 

 Comment réussir en tant que réalisateur ? 

Son nom encore porté par ses succès, il prend place face aux futurs cinéastes que compte l’ESIS. Jean-Pierre Jeunet livre ses anecdotes de tournage. Expose les ficelles du métier, aussi bien en France qu’à l’international. Il parle aussi de son nouveau projet. Au moment de la rencontre, Big Bug s’apprêtait à envahir la très célèbre plateforme de streaming : Netflix. Les questions fusent, les étudiants veulent tout savoir de sa carrière, et plus encore, veulent connaître son secret pour décoller au cinéma. Parmi les nombreuses réponses : être passionné. 

Être passionné, oui, mais pas que. Il faut également savoir mettre les mains dans le cambouis : dans l’encre de son script, dans les différents décors, au dos de sa caméra… Il cite Renoir “Tout métier qui n’utilise pas ses mains est suspect”. Un réalisateur accompli est un réalisateur prêt à suivre ses acteurs et son équipe jusque dans les petites ruelles de Paris, ou à travers un vaisseau alien. 

 

200