Une actrice, réalisatrice et scénariste : Mélissa Drigeard à l’ESIS

Publiée le 29 novembre 2023

Pour ne pas changer les bonnes vieilles traditions, les rencontres professionnelles moment d’échange avec des personnalités de renom se poursuit à l’ESIS Paris. Cette fois, l’école a eu l’honneur d’accueillir Mélissa Drigeard réalisatrice, actrice et scénariste.  Quelle chance pour les étudiants mais aussi  les Alumni qui sont conviés à ces rencontres chaque mois. Retour sur ce moment de partage intense et enrichissant.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le parcours atypique impressionnant de Mélissa Drigeard

La première partie de la Masterclass Mélissa Drigeard revient sur son parcours impressionnant et atypique. En effet, jeune rédactrice elle commence dans une agence de communication qui s’appelait Young Wiam. Elle pose également sa voix sur des radios pour des maquettes étant confirmée elle décide de s’inscrire aux cours du soir du célèbre Cours Florent.  Mélissa est ensuite très vite repérée par François Florent lui-même et  quitte son travail régulier et se concentre à l’écriture et au métier d’actrice.

« On jouait derrière des kebabs on tractait enfin on a galéré pas mal de temps on a écrit on a réécrit mal de pièce et puis on a eu enfin du succès » Mélissa Drigeard

Pour un atelier, elle écrit « Les Quatre Deneuve », sa première pièce. Cette pièce, triomphe au festival d’Avignon et en tournée. Il s’agit de sa toute première collaboration avec Vincent Juillet qui par la suite deviendra son coscénariste et avec qui elle colloborera ensuite sur de nombreux projets.  Repérée ensuite Dominique Farrugia qui produira son premier long métrage Jamais le premier soir (2014), avec Mélanie Doutey et Alexandra Lamy qui cartonne au box-office. De nombreux projets lui sont proposés sur les personnages féminins.

 « En revanche, je n’avais pas forcément envie de faire que des comédies sur des personnages féminins » Mélissa Drigeard

 Elle se tourne alors vers la télévision et réalise la troisième saison de Hard pour Canal + et devient scénariste, réalisatrice et showrunneuse. Madame Drigeard créée avec Vincent Juillet la série Quadras sur M6 où elle y est également actrice. La critique est élogieuse !

Découvrez en plus de celle citées plus haut quelques œuvres de Mélissa Drigeard :

Elle réalise et écrit :

  • Tout nous sourit en 2019
  • Hawaii en 2023

Elle est actrice dans :

  • Mafiosa en 2010 et 2012
  • Les souvenirs en 2014
  • Bis en 2015

Les conseils avisés d’une réalisatrice actrice et scénariste complète

Tout au long de cette rencontre Mélissa donne de précieux conseils aux étudiants.

« Une des chose les plus importantes c’est la lucidité et l’humilité c’est de savoir se remettre en question » … il faut aussi se « faire confiance » et « savoir s’entourer » Mélissa Drigeard

Elle poursuit sur l’importance des mots, étant elle-même actrice « Il y a quand même une grande part dans la direction d’acteur de psychologie je ne parle pas avec les personnages je parle avec les personnes donc moi étant comédienne au départ je sais ce qu’on peut entendre ou pas entendre et dire à un acteur » Sa polyvalence et ses différentes casquettes permettent aux étudiants d’avoir une vision 360 de l’univers du cinéma et de ses différents métiers.

« Je suis tout le temps en salle de montage, j’adore le montage il faut me dire parfois de sortir de la salle de montage parce que c’est bien aussi de sortir d’une salle de montage quand on a trop la tête dans le guidon… »

Envie d’en savoir plus sur son expérience et ses précieux conseils ?

Retrouvez un best of des meilleurs moments de cette Masterclass en vidéo sur notre chaine Youtube.

 

Vous êtes passionné(e)s par l’univers du cinéma ?

L’ESIS, l’Ecole Supérieure du Cinéma, du Son et de la Musique forme ses étudiants aux métiers suivants : Scénariste, Réalisateur, Scripte, Cadreur, Chef Opérateur, Producteur, Directeur de Production, Chef monteur et bien d’autres à travers un Bachelor Cinéma et effets spéciaux : une formation de Bac à Bac +3 délivrant un diplôme européen accrédité par ccrédité par l’European Accreditation Board of Higher Education Schools (E.A.B.H.E.S.) un organisme chargé d’accompagner les établissements supérieurs dans leur démarche d’instauration d’un Espace Européen de l’Enseignement Supérieur. L’école propose également un Mastère Scenario Réalisation et un Mastère Communication et Production Cinématographique Bac +4 et 5 délivrant un Titre RNCP reconnu par l’Etat de niveau 6.

Pour les alumni n’hésitez pas à revenir dans votre ancien campus profiter de ces masterclass avec des personnalités de renom de votre secteur d’activité ! (Jamel Debbouze, Vincent Mathias, Eric Toledano, Olivier Nakache, Patrick Bruel, Jérôme Commandeur, Christopher Thompson, Anne Le Ny, James Huth, Romain Le Grand, Hérald Najar, Sébastien Drouin, Léa Drucker, André Dussollier, Patrice Leconte, Michel Hazanavicius,..) Qui sera le prochain ?

 

 

Les anecdotes des meilleures chansons de Noël !

Publiée le 21 décembre 2023

Les chansons de Noël captivent par leur charme intemporel, évoquant la magie des traditions et des moments partagés. Leurs mélodies empreintes de nostalgie créent une atmosphère chaleureuse, propice à la connexion émotionnelle avec nos proches. En résumé, l’amour pour ces chants réside dans leur pouvoir de réveiller la joie, de perpétuer les souvenirs et de célébrer l’esprit festif qui unit les générations.l’ESIS, vous partage les anecdotes des chansons de Noël les plus connues ! 

 

Les cinq chansons les plus écoutées en période de fêtes sont… 

 

  • All I Want for Christmas Is You – Mariah Carey :  

Publié le 1er novembre 1994, « All I Want For Christmas Is You » s’est démarqué en tant que premier single de l’album « Merry Christmas », lancé sous la prestigieuse bannière de Columbia Records. Mariah Carey et Walter Afanasieff ont conjointement écrit cette chanson en à peine 15 minutes. En 2019, Mariah Carey a révélé à Entertainment Weekly : « J’avais déjà écrit la majeure partie de la chanson, et nous avons travaillé sur le pont et l’avons produite ensemble. » La composition de la chanson a eu lieu en août, à une époque où Mariah Carey était initialement sceptique quant à l’idée de sortir un album de Noël, qu’elle considérait comme peu compatible avec sa carrière.  

 

  • Last Christmas – Wham! :  

« Last Christmas » de Wham! est l’une des chansons de Noël les plus emblématiques des années 1980, et elle est toujours très populaire aujourd’hui. L’anecdote de cette chansons emblématique concerne cette foisci le tournage du clip ! George Michael s’est impliqué de manière significative dans la réalisation du clip, prenant soin de sélectionner minutieusement les objets de décoration et les tenues portées par les acteurs pour capturer l’atmosphère recherchée. Cela s’est déroulé malgré des conditions peu confortables : le chalet où se déroule l’intrigue, baptisé « Tita« , n’avait pas été chauffé avant l’arrivée de l’équipe. Pour éviter de tomber malade, le casting se réfugiait entre les prises dans un appartement voisin !  

 

  • Jingle Bell Rock – Bobby Helms : 

Jingle Bell Rock de Bobby Helms demeure l’une des chansons de Noël américaines les plus célèbres de tous les temps. Cette interprétation emblématique du classique de Noël a été créée et diffusée il y a plus de six décennies, apparaissant juste quelques jours avant Noël 1957.Les esprits créatifs derrière cette mélodie festive étaient le professionnel des relations publiques Joseph Carleton Beal et le directeur de publicité James RossBoothe. Toutefois, selon une entrevue de 1986, Helms a affirmé avoir apporté une contribution significative à la chanson, bien qu’il n’ait pas été officiellement crédité. À l’origine, Jingle Bell Rock ne comportait pas de « pont », mais Helms a révélé qu’il avait rédigé celui qui a finalement été inclus dans la version finale, comprenant les lignes mémorables « What abright time /it’s the right time / To rock the nightaway« . 

 

  • Let It Snow ! – Dean Martin : 

Après des décennies de diffusion sur les ondes pendant la période de Noël, la reprise de « Let It Snow » par Dean Martin a finalement intégré le Top 100 du classement Billboard en 2018. C’était la première fois en 49 ans qu’une chanson de Dean Martin figurait dans cette liste, la précédente étant « I Takea Lot of Pride in What I Am » en 1969. À ce moment-là, Martin était à seulement huit ans de surpasser le record de Louis Prima pour le plus long écart entre les succès du Hot 100, qui s’étendait sur une période de 57 ans. Ironiquement, « Let It Snow ! » a été écrite pendant une vague de chaleur estivale en juillet 1945. Les paroles ont été écrites par Sammy Cahn, et la musique a été composée par Jule Styne. Ils ont imaginé la chanson comme une façon de se rafraîchir mentalement en pensant à la neige pendant une journée chaude d’été. 

 

  • It’s the Most Wonderful Time of the Year – Andy Williams :  

Parmi les chansons de Noël, certaines ont résisté à l’épreuve du temps pour devenir de véritables classiques. L’une d’entre elles est « It’s the Most Wonderful Time of the Year« .  

Cette chanson a été enregistrée pour la première fois par le célèbre chanteur américain Andy Williams. Cependant, avant de devenir le symbole de Noël que nous connaissons et apprécions tous, cette mélodie a débuté dans l’obscurité.Le titre a été écrit par Edward Pola et George Wyle, et Andy Williams l’a interprété pour la première fois sur son album de Noël intitulé « The Andy Williams Christmas Album ». Sorti en 1963, l’album a rencontré un véritable succès, propulsant la chanson à la notoriété publique. Williams a su insuffler vie à la mélodie avec sa voix chaleureuse et son style inimitable, faisant ainsi de « It’s the Most Wonderful Time of the Year » un classique instantané de la saison des fêtes. 

 

Se former pour le milieu de la musique  

 

Si votre ambition est de vous plonger pleinement dans l’univers de la musique, l’ESIS offre une formation approfondie et immersive de trois ans à travers le Bachelor Son et Musique. Cette expérience englobante vous permettra d’explorer les multiples facettes du domaine sonore. De plus, vous avez la possibilité de poursuivre votre cursus à l’ESIS pour deux ans en vous orientant vers le Mastère Réalisation et Production Sonore. 

Conçus pour nourrir votre passion et perfectionner les compétences indispensables à une réussite dans l’industrie audio, ces parcours en alternance se distinguent par leur équilibre entre théorie et pratique. L’école ESIS dispose également d’un matériel de haute qualité pour permettre aux étudiants de se professionnaliser davantage et de répondre aux nouveaux besoins du marché du travail. 

Cinéma : Retour sur 10 personnalités marquantes de 2023

Publiée le 12 décembre 2023

L’industrie cinématographique est en constante évolution, chaque année apportant son lot de réalisateurs talentueux, d’acteurs et d’actrices exceptionnels ou de producteurs visionnaires. L’ESIS vous présente des personnalités ayant contribué à faire de 2023 une année mémorable pour le cinéma. 

 

 

 

 

 

 

Les 10 personnalités marquantes de cette année

  • Denis Villeneuve

Denis Villeneuve, producteur, réalisateur et scénariste a captivé les cinéphiles du monde entier avec son adaptation épique du roman de science-fiction « Dune ». Le film a reçu des éloges pour sa réalisation audacieuse et sa mise en scène visuellement époustouflante. La vision unique de Villeneuve a indéniablement laissé une empreinte durable sur le cinéma de 2023.

  • Zendaya

Zendaya, cette actrice, productrice, mannequin, danseuse et chanteuse a brillé en 2023, avec des rôles principaux dans des productions telles que la série à succès « Euphoria » et le film « Dune ». Grâce à sa polyvalence et à son talent, elle est devenue l’une des actrices les plus en vue de cette année.

  • Florence Pugh

Cette année Florence Pugh, cette actrice a continué à se démarquer grâce à sa performance dans « Don’t Worry Darling ». Son charme et son talent lui ont assuré une place de choix dans l’industrie du cinéma.

  • Taika Waititi 

En 2023, Taika Waititi, réalisateur, acteur et scénariste, a encore une fois ébloui avec ‘Next Goal Wins‘, un film comique et sportif inspiré d’une histoire vraie. Sa capacité à créer des univers comiques et captivants est indéniable. 

  • Kristen Stewart 

Kristen Stewart, actrice, réalisatrice et interprète américaine a été saluée pour sa performance dans « Spencer », où elle a incarné la princesse Diana. La manière dont elle s’est transformée dans ce rôle a été l’un des moments marquants de cette année. 

  • Wes Anderson 

Wes Anderson a continué à nous émerveiller avec son film « Asteroid City ». Son style visuel unique et son sens de l’humour ont fait de lui l’un des réalisateurs les plus reconnaissables de l’industrie en 2023. 

  • Mahershala Ali 

Mahershala Ali, cet acteur a continué à impressionner avec sa performance dans « Swan Song ». Son talent pour incarner des personnages complexes font d’elle une des révélations de cette année. 

  • Quentin Tarantino 

Quentin Tarantino a peut-être annoncé sa retraite en tant que réalisateur, mais il a marqué 2023 avec « Once Upon a Time in Hollywood – The Novel ».  

  • Joaquin Phoenix 

Joaquin Phoenix, acteur, producteur et musicien a de nouveau étonné le public avec ses performances. Son rôle dans « C’mon C’mon » a montré sa sensibilité et son talent pour incarner des personnages complexes. 

 

Se lancer dans les métiers du cinéma avec l’ESIS 

Avez-vous également envie de laisser votre empreinte dans le monde du cinéma ?  L’ESIS propose un Bachelor Cinéma et VFX en prise avec la réalité des métiers du cinéma et des effets spéciaux délivrant un diplôme européen. Il est possible de poursuivre sa formation à l’ESIS sur un Mastère « Scénario réalisation » ou un Mastère en communication et production cinématographique. Ces formations délivrent des titres RNCP de niveau 6 et forment les futurs acteurs de l’industrie cinématographique et arme les étudiants pour s’intégrer à un secteur dynamique et créatif, de la phase de scénarisation qui initie un film jusqu’aux problématiques de réalisation.  

Et vous quelles sont les personnalités du cinéma qui vous ont marqué en 2023 ?  

Les 6 Avancées majeures réalisées dans le domaine de l’image

Publiée le 11 janvier 2024

L’univers du cinéma a connu une évolution constante depuis sa naissance au début du XXe siècle. Cependant, aucune période n’a été aussi marquante que les dernières décennies en termes d’innovation technologique. Les avancées dans le domaine de l’image ont transformé le paysage cinématographique en offrant des expériences visuelles de meilleure qualité, une interactivité accrue et de nouvelles possibilités créatives dans la production et la diffusion de contenu. L’ESIS te présente les 6 avancées majeures réalisées dans le domaine de l’image.

 

 

 

La Post-production et les Effets Visuels

Les avancées dans la post-production et les effets visuels ont permis de créer des mondes virtuels, des créatures fantastiques et des environnements extraordinaires dans les films et les émissions de télévision. Ces techniques ont également amélioré la correction des couleurs et la retouche d’image. Qu’est-ce que la post-production et les VFX?

  • Post-production : La post production est la dernière phase de création d’une vidéo, après le tournage. Elle rassemble tous les éléments tout en les peaufinant.
  • Les VFX : Les effets spéciaux peuvent être filmés directement lors du tournage ou alors ils peuvent être ajoutés numériquement en post-production.

Le film « Inception » de Christopher Nolan est un exemple emblématique de l’utilisation innovante des effets visuels pour créer une réalité alternative.

Photographie numérique 

L’avènement de la photographie numérique a changé la donne pour les photographes amateurs et professionnels ! Eh oui, l’appareil photo numérique a remplacé l’appareil photo argentique, offrant des avantages tels que la visualisation instantanée, la retouche facile et la possibilité de stocker un grand nombre de photos sur de petits supports.

La photographie à haute dynamique (HDR) 

La photographie HDR combine plusieurs images prises à différentes expositions pour créer des images avec une gamme dynamique étendue, préservant ainsi les détails dans les zones sombres et lumineuses.

L’intelligence artificielle et la reconnaissance d’image  

L’intelligence artificielle (IA) a révolutionné la façon de traiter les images. Les algorithmes de reconnaissance d’image sont devenus incroyablement précis, permettant aux ordinateurs de détecter et d’identifier automatiquement des objets, des visages, et même des émotions humaines dans les images. 

La vidéo à 360 degrés  

La vidéo à 360 degrés permet aux spectateurs d’explorer une scène à partir de différents angles en utilisant des casques de réalité virtuelle ou des lecteurs vidéo interactifs. Cela crée des expériences immersives uniques pour le divertissement, le tourisme et l’éducation 

La Haute Définition (HD) et l’Ultra Haute Définition (UHD)  

L’introduction de la technologie HD a considérablement amélioré la qualité de l’image résolutions plus élevées. L’UHD (également appelée 4K et 8K) a poussé les limites de la qualité visuelle, permettant des images encore plus nettes et détaillées.  

La réalité virtuelle et augmentée  

La réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (AR) ont ouvert de nouvelles dimensions dans le monde de l’image. La réalité virtuelle permet aux utilisateurs de plonger dans des environnements numériques immersifs, tandis que la réalité augmentée superpose des éléments virtuels au monde réel. Le simple affichage tête haute d’une voiture comme une forme de réalité augmentée. Ces technologies sont largement utilisées dans les jeux, la formation, la conception et le divertissement, offrant des expériences visuelles, incroyablement riches. 

La diffusion en continu 

Les plateformes de diffusion en continu, telles que Netflix, Amazon Prime Vidéo et Disney+, ont révolutionné la façon dont nous consommons le contenu audiovisuel en offrant un accès instantané à une vaste bibliothèque de films et d’émissions de télévision, avec une qualité d’image exceptionnelle.  

Le domaine de l’image vous intéresse ?  

En définitif, les avancées technologiques dans le domaine de l’image ont transformé le cinéma, ouvrant de nouvelles perspectives créatives pour les cinéastes et offrant des expériences visuelles inoubliables aux spectateurs. L’ESIS a été créée pour former des professionnels de l’image et du son avec des formations professionnalisantes dès la 1e année en image, son et post-production, en proposant une expertise à la fois dans le domaine cinématographique et de la production sonore.  

Comment trouver la meilleure bande-son possible pour son film ?

Publiée le 21 janvier 2024

La musique joue un rôle essentiel dans le cinéma. Elle peut renforcer l’émotion, créer une atmosphère et même raconter une histoire à elle seule. Trouver la meilleure bande-son pour votre film est donc une étape cruciale dans le processus de création cinématographique. ESIS te présente les 9 manières de trouver la meilleure bandeson pour un film.  

 

Avant de plonger dans le processus de recherche de musique, il est essentiel de comprendre pourquoi la musique est si importante dans le cinéma. La musique peut évoquer des émotions, créer des tensions, soutenir la narration et donner une identité à votre film. Elle peut transformer une scène ordinaire en un moment mémorable. Une bandeson bien choisie peut être l’élément clé pour captiver un public. Le film « DRIVE » de Nicolas Winding Refn est un exemple emblématique de l’utilisation exceptionnelle d’une bandeson pour créer une sensation plus que vivante.  

 

1. Le commencement  

Idéalement, tu peux commencer à réfléchir à la musique de ton film dès le début du processus de production. Tu peux impliquer si besoin un compositeur ou un superviseur musical dès que possible. Cela permettra une meilleure collaboration et te donnera plus de temps pour explorer différentes options musicales. 

 

2. Le ton de votre film 

Avant de rechercher de la musique, il est important de comprendre le ton et l’atmosphère que tu souhaites créer dans ton film. Quelle est l’émotion que tu voulais transmettre ?  Est-ce un film romantique, un thriller, une comédie ? La réponse pourra influencer le choix de la musique. Par exemple, un film d’horreur aura besoin d’une musique différente de celle d’une comédie romantique. 

 

3. L‘importance du mixage audio 

Le mixage audio est une étape cruciale dans la création de la bandeson d’un film. Il faut s’assurer que le son est correctement équilibré et que la musique ne couvre pas les dialogues ou les effets sonores essentiels. Le recours à un professionnel du mixage audio peut être une bonne idée pour obtenir une qualité sonore optimale. 

 

4. Les droits de la musique

Lorsque tu choisis de la musique préexistante, il est important d’obtenir les droits d’utilisation. Tu devras peut-être négocier avec les artistes ou les maisons de disques, ou acheter une licence d’utilisation. A savoir que l’utilisation illégale de musique peut entraîner des problèmes légaux coûteux. 

 

5. Le test de la musique avec des séquences 

Une fois que tu as sélectionné quelques pistes potentielles, tu peux les tester avec des séquences de ton film, regardez comment elles s’intègrent dans l’action et dans l’émotion de la scène. La musique n’accompagne pas simplement l’image, elle peut la renforcer. 

 

6. La révision 

Il faut être prêt à apporter des ajustements et s’adapter si besoin. En effet, des révisions à la bandeson peuvent être nécessaire. L’expérimentation est clé pour trouver la combinaison parfaite entre l’image et la musique. 

 

7. L‘importance du mixage audio 

Le mixage audio est une étape dans la création de la bandeson de d’un film. Il faut s’assurer que le son est équilibré correctement et que la musique ne couvre pas les dialogues ou les effets sonores essentiels.  

 

8. Des choix éclairés 

Le choix de la meilleure bandeson d’un film dépendra de la vision artistique, du budget et des ressources.  

 

9. L’exploration des bibliothèques de musique 

Si le budget est limité, il existe de nombreuses bibliothèques de musique en ligne où l’on peut trouver des pistes musicales préexistantes à des tarifs abordables. 

 

Vous souhaitez vous orienter dans le milieu du son et de la musiquel’ESIS vous propose une formation complète, en immersion totale dans ce domaine pendant trois ans grâce au Bachelor Son et MusiqueL’ESIS propose aussi un Mastère Réalisation et Production Sonore 

Les 6 Tendances Cinématographiques en 2024

Publiée le 26 janvier 2024

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’industrie cinématographique a toujours été à la pointe de l’innovation, cherchant constamment à repousser les limites de la créativité et de la technologie pour offrir au public des expériences cinématographiques inoubliables. l’ESIS, l’École Supérieure du Cinéma, du Son et de la Musique vous présente les 6 tendances cinématographiques pour l’année 2024

 

L’Intelligence Artificielle (IA) au service de la créativité  

L’intelligence artificielle fait des percées majeures dans l’industrie cinématographique de 2024. Des algorithmes d’Intelligence artificielle sont utilisés pour analyser d’énormes ensembles de données cinématographiques, aidant les scénaristes à développer des intrigues captivantes et des personnages complexes. Cette innovation accélère le processus créatif et ouvre la porte à de nouvelles expérimentations narratives. 

 

 Expériences cinématographiques holographiques  

La technologie holographique transforme la manière dont les spectateurs interagissent avec les films en 2024. L’introduction de salles de projection holographique permet aux spectateurs de plonger dans des récits tridimensionnels, qui brouillent les frontières entre la réalité et la fiction. Les cinéastes exploitent cette innovation pour créer des mondes cinématographiques aussi surréalistes qu’inoubliables. 

 

Distribution cinématographique basée sur la blockchain  

Une blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations sans autorité centrale, et cette technologie perturbe le modèle traditionnel de distribution cinématographique. En 2024, les cinéastes commencent à utiliser des plateformes basées sur la blockchain pour distribuer et monétiser leurs œuvres directement auprès du public, éliminant ainsi les intermédiaires. Cette innovation offre un plus grand contrôle aux créateurs tout en garantissant une rémunération équitable. 

 

Expériences cinématographiques interactives  

Le cinéma interactif prend son envol en 2024. Les cinéastes explorent des expériences narratives basées sur le choix du spectateur, où ce dernier peut prendre des décisions cruciales tout au long de l’histoire. Cette innovation transforme les spectateurs de simples observateurs en participants actifs, renforçant l’engagement et la possibilité de revoir le film pour explorer différentes voies narratives. 

 

Décors virtuels hyperréalistes  

Grâce aux avancées de la réalité augmentée et des graphismes générés par ordinateur, les décors virtuels atteignent un niveau de réalisme inégalé en 2024. Les cinéastes peuvent désormais tourner des scènes dans des environnements fantastiques sans quitter le studio, économisant ainsi du temps et des ressources. Cette innovation élargit les possibilités de narration et de création de mondes cinématographiques uniques. 
 

L’Évolution des Plateformes de Streaming 

L’évolution des plateformes de streaming est en constante évolution et domine de plus en plus le marché. L’une des tendances les plus marquantes de l’évolution du streaming en 2024 est la montée en puissance des productions originales exclusives, allant des films aux séries télévisées en passant par les documentaires. Cette stratégie vise à fidéliser les abonnés en offrant un contenu exclusif et de qualité, tout en renforçant l’identité et la marque de chaque plateforme. En contrepartie, les salles de cinéma cherchent aujourd’hui à se réinventer en offrant des expériences cinématographiques uniques et immersives.

 

Se former aux métiers du Cinéma 

Vous souhaitez intégrer une formation dans le domaine du cinéma ? L’ESIS propose diverses formations comme un BTS Métiers de l’Audiovisuel en alternance. Ce BTS propose 4 Options avec une Option Montage et Post-Production, une Option Gestion de Production, une Option Image et une Option Son. 
 
L’ESIS propose aussi un Bachelor Cinéma et VFX ainsi que trois Mastères dont un Mastère Scénario et Réalisation et un Mastère Communication et Production Cinématographique. 

Comment Créer un Bon Personnage pour son Scénario ?

Publiée le 28 janvier 2024

Quand on entreprend l’écriture d’un scénario, il est crucial de concevoir des personnages mémorables et captivants afin de susciter l’intérêt du public et insuffler de la vie à l’intrigue. Un bon personnage est celui qui évolue au fil de l’intrigue, qui suscite l’empathie du public et qui contribue à rendre le récit crédible et stimulant. L’ESIS,l’École Supérieure du Cinéma, du Son et de la Musique te donnequelques conseils pratiques pour écrire des personnages riches et authentiques qui marqueront les esprits.  

 

Une psychologie profonde 

 

Un personnage bien développé possède une psychologie complexe et nuancée. L’ESIS vous conseille de prendre le temps de comprendre les motivations, les peurs, les désirs et les conflits internes de votre personnage. Quelles sont ses aspirations profondes ? Quels événements de son passé ont façonné sa personnalité ? En explorant ces aspects, vous créerez des personnages plus réalistes et plus intéressants pour votre histoire. 

 

Des objectifs clairs et motivants 

 

Il est préférableque chaque personnage soit poussé avoir des objectifs clairs et motivants qui le poussent à agir tout au long du récit. Ces objectifs peuvent être externes (comme sauver le monde) ou internes (comme surmonter une peur ou une faiblesse personnelle). Les objectifs bien définis donnent à votre personnage un but à atteindre et créent des conflits captivants qui alimentent l’intrigue de l’histoire 

 

Des personnages complexes et multidimensionnels 

 

Les personnages les plus mémorables sont souvent ceux qui possèdent des traits contradictoires et qui évoluent au fil de l’histoire. Par exemple, un héros courageux peut également avoir des moments de doute ou de faiblesse, ce qui le rend plus humain et plus accessible pour le public. 

 

Le dialogue pour révéler la personnalité des personnages 

 

Le dialogue est un outil puissant pour révéler la personnalité des personnages. Vous pouvez l’utiliser pour montrer leur style de langage, leur sens de l’humour, leurs valeurs et leurs croyances. Les répliques,authentiques et cohérentes avec la personnalité du personnage, permettront de renforcer les caractérisations et les rendront plus mémorables pour le public. 

 

 Intégrer des Défis et des Conflits 

 

Les meilleurs personnages sont souvent confrontés à des défis et des conflits qui mettent à l’épreuve leurs compétences, leurs valeurs et leur résilience. Ces épreuves permettent de révéler leur véritable nature et de montrer leur évolution au cours du récit. Les défis auxquels vos personnages sont confrontés sont à la fois crédibles et significatifs, afin de maintenir l’intérêt du public. 

 

Rendre les Personnages Humains et Imprévisibles 

 

Les humains sont complexes et imprévisibles, et les personnages peuvent donc l’être aussi. L’intégration de moments de vulnérabilité, d’ambiguïté et de surprise pourra rendre vos personnages plus authentiques et plus captivants. Il est possible de défier les attentes du public et de prendre des risques narratifs pour créer des personnages inoubliables. 
 

Désirez- vous créer votre propre scénario ? 

L’ESIS propose un MastèreScénario réalisation de deux ans en alternance ouvert aux titulaires d’un titre de niveau Bac +3 (ou équivalent).  Deux autres Mastère sont proposés dont un Mastère Réalisation et Production Sonore et un Mastère Communication et Production Cinématographique. Il est également possible d’intégrer l’école après le Bac en BTS Métiers de l’Audiovisuel avec quatre options au choix dont l’Option Montage et Post-Production, l’Option Gestion de Production, l’Option Image et l’Option Son. L’ESIS propose également un BacheloCinéma et VFX ainsi qu’un BacheloSon et Musique. 

Qu’est-ce que la spatialisation audio ?

Publiée le 4 février 2024

L’industrie cinématographique est en constante évolution, cherchant toujours à repousser les limites de l’immersion et de l’expérience sensorielle pour le public. Parmi les nombreuses avancées technologiques, la spatialisation audio émerge comme un outil puissant pour enrichir l’expérience cinématographique et transporter les spectateurs au cœur de l’action de manière plus immersive que jamais. L’ESIS, l’École Supérieure du Cinéma, du Son et de la Musique vous démontre, dans cet article, comment rendre le cinéma plus immersif avec la spatialisation audio.

 

Qu’est-ce que la spatialisation audio ? 

 

La spatialisation audio, également connue sous le nom de son 3D, permet de créer un environnement sonore tridimensionnel qui enveloppe littéralement le spectateur. Contrairement au son stéréo traditionnel, qui est projeté en deux dimensions, la spatialisation audio donne l’impression que les sons proviennent de différentes directions et distances, créant ainsi un effet de profondeur et de réalisme saisissant. 

 

Une utilisation innovante : le son ambiophonique 

 

Une utilisation innovante de la spatialisation audio est le son ambiophonique, qui utilise une configuration de haut-parleurs surround pour diffuser le son dans toutes les directions, y compris au-dessus et en dessous du spectateur. Cela permet de recréer des environnements sonores complexes et immersifs, comme le bruit d’une forêt dense ou le fracas des vagues s’écrasant sur une plage, avec une précision et une fidélité remarquable. 

 

Renforcer l’impact émotionnel  

 

La spatialisation audio peut être utilisée pour renforcer l’impact émotionnel des scènes clés. Par exemple, en amplifiant les sons environnants lors d’une scène d’action palpitante ou en créant un sentiment d’isolement dans une scène de suspense. La spatialisation audio peut aussi intensifier l’expérience sensorielle du spectateur et le plonger encore plus profondément dans l’univers du film. 

 

Applications dans d’autres domaines 

 

Mais la spatialisation audio ne se limite pas seulement au cinéma. Elle trouve également des applications dans d’autres domaines, tels que dans les jeux vidéo, avec la réalité virtuelle ou encore avec la réalité augmentée, où elle est utilisée pour créer des environnements sonores immersifs et interactifs qui enrichissent l’expérience de l’utilisateur. 

 

Les défis et les obstacles 

 

Cependant, malgré tous ses avantages présentés, la spatialisation audio présente aussi des défis techniques et artistiques. La création d’un environnement sonore tridimensionnel nécessite une planification minutieuse et une collaboration étroite entre les ingénieurs du son, les réalisateurs et les monteurs sonores. De plus, la compatibilité avec les différents systèmes de son et les salles de cinéma pose des défis supplémentaires, ce qui rend son adoption à grande échelle plus difficile. 

 

L’avenir de l’expérience multimédia 

 

Malgré ces défis, la spatialisation audio représente l’avenir du cinéma et de l’expérience multimédia. En offrant une immersion sonore inégalée et en repoussant les frontières de la créativité artistique, elle ouvre de nouvelles possibilités passionnantes pour les cinéastes, les développeurs de jeux vidéo et les créateurs de contenus, promettant ainsi de transporter le public vers des mondes encore plus captivants et immersifs pour le futur. 

Êtes-vous intéressé par le domaine du son et du cinéma ? L’ESIS vous propose un BTS Métiers de l’Audiovisuel avec 4 options (Option Montage et Post-Production, Option Gestion de Production, Option Image et Option Son) et 2Bachelors : le Bachelor Cinéma et VFX et le Bachelor Son et Musique. Si vous le souhaitez, vous pourrez continuer votre cursus en Mastère Réalisation et Production Sonore, en Mastère Communication et Production Cinématographique ou en Mastère Scénario Réalisation. 

Qu’est-ce que la spatialisation audio ?

Publiée le

L’industrie cinématographique est en constante évolution, cherchant toujours à repousser les limites de l’immersion et de l’expérience sensorielle pour le public. Parmi les nombreuses avancées technologiques, la spatialisation audio émerge comme un outil puissant pour enrichir l’expérience cinématographique et transporter les spectateurs au cœur de l’action de manière plus immersive que jamais. L’ESIS, l’École Supérieure du Cinéma, du Son et de la Musique vous démontre dans cet article comment rendre le cinéma plus immersif avec la spatialisation audio. 

 

Qu’est-ce que la spatialisation audio ? 

 

La spatialisation audio, également connue sous le nom de son 3D, permet de créer un environnement sonore tridimensionnel qui enveloppe littéralement le spectateur. Contrairement au son stéréo traditionnel, qui est projeté en deux dimensions, la spatialisation audio donne l’impression que les sons proviennent de différentes directions et distances, créant ainsi un effet de profondeur et de réalisme saisissant. 

 

Une utilisation innovante : le son ambiophonique 

 

Une utilisation innovante de la spatialisation audio est le son ambiophonique, qui utilise une configuration de haut-parleurs surround pour diffuser le son dans toutes les directions, y compris au-dessus et en dessous du spectateur. Cela permet de recréer des environnements sonores complexes et immersifs, comme le bruit d’une forêt dense ou le fracas des vagues s’écrasant sur une plage, avec une précision et une fidélité remarquable. 

 

Renforcer l’impact émotionnel  

 

La spatialisation audio peut être utilisée pour renforcer l’impact émotionnel des scènes clés. Par exemple, en amplifiant les sons environnants lors d’une scène d’action palpitante ou en créant un sentiment d’isolement dans une scène de suspense. La spatialisation audio peut aussi intensifier l’expérience sensorielle du spectateur et le plonger encore plus profondément dans l’univers du film. 

 

Applications dans d’autres domaines 

 

Mais la spatialisation audio ne se limite pas seulement au cinéma. Elle trouve également des applications dans d’autres domaines, tels que dans les jeux vidéo, avec la réalité virtuelle ou encore avec la réalité augmentée, où elle est utilisée pour créer des environnements sonores immersifs et interactifs qui enrichissent l’expérience de l’utilisateur. 

 

Les défis et les obstacles 

 

Cependant, malgré tous ses avantages présentés, la spatialisation audio présente aussi des défis techniques et artistiques. La création d’un environnement sonore tridimensionnel nécessite une planification minutieuse et une collaboration étroite entre les ingénieurs du son, les réalisateurs et les monteurs sonores. De plus, la compatibilité avec les différents systèmes de son et les salles de cinéma pose des défis supplémentaires, ce qui rend son adoption à grande échelle plus difficile. 

 

L’avenir de l’expérience multimédia 

 

Malgré ces défis, la spatialisation audio représente l’avenir du cinéma et de l’expérience multimédia. En offrant une immersion sonore inégalée et en repoussant les frontières de la créativité artistique, elle ouvre de nouvelles possibilités passionnantes pour les cinéastes, les développeurs de jeux vidéo et les créateurs de contenus, promettant ainsi de transporter le public vers des mondes encore plus captivants et immersifs pour le futur. 

 

Etes-vousintéressé.epar le domaine du son et du cinéma ? L’ESIS,vous proposeun BTS Métiers de l’Audiovisuel avec 4 options (Option Montage et Post-Production, Option Gestion de Production, Option Image et Option Son) et 2Bachelors : le Bachelor Cinéma et VFX et le Bachelor Son et Musique. Si vous le souhaitez, vouspourrez continuer votre cursus en Mastère Réalisation et Production Sonore, en Mastère Communication et Production Cinématographique ou en Mastère Scénario Réalisation. 

Cinéma : Les 5 Essentiels de la Machinerie Lourde

Publiée le 8 février 2024

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au cinéma, la machinerie lourde joue un rôle essentiel dans la création de prises de vue dynamiques, fluides et immersives. Des équipements tels que les grues, les rails, les steadycams et les automates permettent aux réalisateurs de donner vie à leur vision, en capturant des images d’une qualité exceptionnelle.L’ESIS,l’École Supérieure du Cinéma, du Son et de la Musique vousinvite à découvrir comment ils contribuent à enrichir l’expérience cinématographique.

 

La machinerie lourde est un élément indispensable de la production cinématographique, offrant aux réalisateurs les outils nécessaires pour capturer des images de haute qualité et donner vie à leur vision artistique. Des grues aux steadycams en passant par les rails et les automates, ces cinq essentiels du cinéma permettent d’explorer une multitude de possibilités créatives, et donne aux spectateurs une expérience cinématographique immersive et inoubliable. 

 

1. La Grue 

 

La grue est un outil polyvalent utilisé pour capturer des prises de vue en mouvement, en hauteur ou en angle difficile d’accès. Elle permet des mouvements fluides de la caméra, des panoramiques aériens aux travellings verticaux, offrant ainsi une variété de perspectives et d’angles de vue uniques. La grue donne aux réalisateurs la liberté de créer des séquences visuellement époustouflantes et de donner vie à leur vision artistique avec élégance. 

 

2. Les Rails 

 

Les rails, également connus sous le nom de rails de travelling, sont utilisés pour des mouvements de caméra précis et fluides le long d’une trajectoire prédéfinie. Ils offrent une stabilité et une régularité dans les mouvements de la caméra, ce qui les rend idéaux pour les plans rapprochés et les séquences nécessitant une grande précision. Les rails permettent aux réalisateurs d’explorer différentes dynamiques de mouvement et d’ajouter une touche professionnelle à leurs productions. 

 

3. Le Steadicam 

 

Le steadicam est un système de stabilisation utilisé pour capturer des prises de vue fluides et sans tremblement tout en permettant une grande mobilité. Il est porté par un opérateur et utilise des contrepoids pour équilibrer la caméra, Il permet ainsi une stabilité remarquable même lors de mouvements rapides ou de changements de direction brusques. Le steadicam est largement utilisé pour les plans séquence et les scènes d’action, offrant une immersion totale au spectateur. 

 

4. Les Automates 

 

Les automates, ou têtes motorisées, permettent des mouvements de caméra précis et contrôlés à distance. Ils offrent une grande souplesse d’utilisation, permettant aux réalisateurs de réaliser des prises de vue panoramiques, des travellings et des rotations en toute facilité. Les automates sont souvent utilisés pour les prises de vue complexes nécessitant une grande précision, offrant ainsi aux réalisateurs une plus grande flexibilité dans la réalisation de leur vision artistique. 

 

5. Le Dolly  

 

Le dolly est un chariot sur lequel la caméra est montée, permettant des mouvements fluides le long d’une surface plane. Il est souvent utilisé avec des rails pour des déplacements précis et réguliers, offrant ainsi une variété d’angles et de perspectives. Le dolly permet aux réalisateurs d’explorer différentes dynamiques de mouvement et d’ajouter une touche de sophistication à leurs prises de vue. 

 

La machinerie lourde est un élément indispensable de la production cinématographique moderne, et les étudiants de l’ESIS, l‘école supérieure du cinéma, du son et de la musique sont préparés à en tirer pleinement parti. Grâce à des formations spécialisées. L’école vous propose un Bachelor Cinéma et VFX et si vous le souhaitez, il est possible de continuer votre cursus en Mastère Réalisation et Production Sonore, en Mastère Communication et Production Cinématographique ou en Mastère Scénario Réalisation 

200