X
Brochure ESIS
Téléchargez la brochure de l'école !
Je télécharge

Quelles études pour devenir ingénieur du son ?

Publiée le 6 avril 2022

Technicien du son hors pair et mélomane aguerri, l’ingénieur du son a suivi une formation spécifique, qui lui a permis de développer au plus haut niveau ses compétences opérationnelles. Quel parcours d’étude suivre pour s’assurer un débouché dans le domaine ?

 

Études d’ingénieur du son : passer le BTS Audiovisuel

L’ingénieur son est un expert des méthodes et des technologies de l’audio qui exerce dans le monde de l’audiovisuel. À ce titre, il a bénéficié d’une formation axée sur la pratique et obtenu un premier titre incontournable : le BTS Métiers de l’Audiovisuel. Ce diplôme d’État est organisé autour d’un tronc comme de compétences techniques et de quatre grandes options de spécialisation.

Le programme commun de ce BTS comprend cinq modules d’apprentissages :

– La technique et la mise en œuvre, qui enseigne la manipulation des équipements et du matériel en situation.

– La technologie des équipements et des supports : étude des signaux audios, vidéos, analogiques, numériques, etc.

– La culture audiovisuelle et artistique, afin de tout connaître de l’Histoire de l’Art, du cinéma ou encore de la télévision.

– L’étude de l’anglais technique et appliqué à l’audiovisuel.

– Les sciences physiques, avec l’étude de l’électricité, de l’électronique ou de l’acoustique.

– La connaissance de l’environnement économique et juridique de l’industrie de l’audiovisuel.

 

Quelle est l’option d’études pour devenir ingénieur du son ?

Les étudiants désireux d’exercer comme ingénieur du son choisissent l’option son du BTS. Ils développent à ce titre des compétences spécialisées en gestion de projet, technique e post-production spécifique à l’audio.

Ce premier choix de spécialisation leur permet d’entamer un cursus spécialisé pour exercer comme ingénieur du son. En effet, ce métier nécessite de poursuivre son parcours universitaire et sa pratique au sein d’un cycle d’étude spécifique : le Bachelor Son.

En effet, les récentes évolutions du monde audiovisuel, poussées par les mutations, technologiques du secteur de l’audio, nécessitent que les ingénieurs du son soient pleinement formés à la maîtrise de ces outils. Il est donc important de suivre un parcours complet, qui comprend des apprentissages actuels, comme :

– Les technologies de l’acoustique, de l’habillage sonore.

– Les méthodes du mastering ou du mixage en studio.

– Les techniques du montage son ou du mixage de cinéma, publicité ou TV.

 

Ingénieur du son : obtenir un diplôme reconnu

Afin d’être certain de trouver un débouché comme ingénieur du son, il faut suivre une formation qui débouche sur un titre permet de cumuler des crédits ECTS. Ce système de points offre aux étudiants de faire valoir leur diplôme à l’étranger.

Le cursus doit aussi bénéficier de la validation des professionnels de l’industrie audiovisuelle. Idéalement, il se déroule selon la modalité de l’apprentissage en alternance, comme le Bachelor Son de l’établissement ESIS.

Devenir ingénieur du son, c’est tout connaître des nouvelles technologies de l’audio et les maîtriser au plus haut niveau technique. Pour se former au métier, il faut suivre une formation universitaire jusque bac +3 minimum.

200