X
POD du 05/10
L'ESIS vous invite en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
Brochure ESIS
Téléchargez la brochure de l'école !
Je télécharge

Quelles sont les étapes du mastering ?

Publiée le 18 mars 2022

Le mastering, à ne pas confondre avec le mixage, désigne la dernière étape de l’élaboration d’un fichier audio. Il peut être utilisé dans la production d’une œuvre originale, restauration, l’élargissement stéréo, etc. En quoi consiste-t-il précisément et quelles étapes comprend le processus de mastering ?

 

En quoi consiste le mastering ?

Le mastering est un regroupement de méthodes de l’ingénierie du son qui visent à harmoniser et embellir les éléments qui constituent un mix stéréo. Il permet d’optimiser la lecture des fichiers audio sur tous les supports actuels et tous les systèmes technologiques. Il comprend plusieurs techniques : l’égalisation, la compression, la limitation, l’élargissement, etc.

Il est considéré par les professionnels de l’audio et de l’ingénierie du son comme l’étape finale de la production d’un titre ou d’un album. C’est le mastering qui permet d’accéder à une qualité de son inégalée et un confort d’écoute sur tous les appareils audio : écouteurs, hi-fi ou encore home-cinéma. Le mastering est désormais incontournable, il permet de proposer des produits de qualité même sur les plateformes d’écoute en streaming, comme Spotify ou Deezer.

 

Mastering : 7 étapes incontournables

Chaque ingénieur du son, producteur ou maison d’édition suivent une méthode personnelle lorsqu’ils travaillent le mastering de leurs œuvres. Cependant, il est possible de citer sept grandes étapes incontournables au processus.

– Préparer le mastering en utilisant un fichier source spécifique.

– Corriger des erreurs du mix.

– Améliorer le son de manière globale (ajout d’éléments, modification des basses, équilibre des fréquences, etc.).

– Étoffer le volume de la piste audio en utilisant un compresseur multi-bandes, en appliquant la méthode du soft clipping ou en plafonnant le volume.

– Intégrer les finitions de clôture : ajout des silences, des noms de morceaux, etc.

– Exporter le fichier masterisé.

– Tester le rendu et procéder aux retouches éventuelles.

 

Comment maîtriser les étapes du mastering ?

La complexité des étapes du mastering et la diversité des méthodes et des appareils technologiques utilisés explique qu’il est nécessaire de se former professionnellement pour suivre ce processus.

À ce titre, le mastering incombe aux ingénieurs du son. Ce sont les experts les mieux à même de manipuler les consoles audio ou les appareils technologiques et d’appliquer les bonnes méthodes pour parvenir à un rendu de qualité. En suivant un apprentissage technique en alternance, les ingénieurs du son apprennent au contact des professionnels et peuvent élaborer leur propre méthode de mastering.

Par exemple, le Bachelor Son de l’ESIS comprend dès la première année des apprentissages permettant de masteriser des albums grâce à la maîtrise de consoles professionnelles. En troisième année de cursus, les étudiants peuvent choisir  l’option Live / Studio, qui offre de développer en profondeur ses connaissances en normes d’enregistrement.

Le mastering est un processus devenu essentiel à l’industrie du son. Bien connaître les étapes qu’il comprend offre d’élaborer un produit fini de très grande qualité.

200