X
POD du 05/10
L'ESIS vous invite en Portes Ouvertes Digitales !
Je m'inscris
Brochure ESIS
Téléchargez la brochure de l'école !
Je télécharge

Qu’est-ce que l’habillage sonore ?

Publiée le 22 mars 2022

En technique de l’audiovisuel, l’habillage sonore désigne l’ensemble des éléments audio qui sont ajoutés à un contenu pour en faciliter la reconnaissance ou donner sa personnalité à une œuvre finale. À ce titre, les techniques de l’habillage sonore concernent tous les types de supports audiovisuels : programmes télévisés, émissions de radio, web-séries, publicités, etc. En quoi consiste cette discipline et comment s’y former ?

 

Reconnaître le contenu grâce à l’habillage sonore

L’habillage sonore, c’est une étape de post-production qui permet d’organiser le contenu d’une piste audio afin d’en faciliter la compréhension par le public. Par les méthodes de l’habillage sonore, les professionnels intègrent par exemple des éléments qui marquent le début et la fin d’une séquence d’écoute. Ces techniques permettent aussi de donner un rythme à la piste audio écoutée : c’est le cas lors de l’incrustation de moments de « blanc » ou de pauses.

À titre d’exemple, le jingle d’une émission ou d’une station de radio est un élément d’habillage sonore qui permet à l’auditeur de reconnaître instantanément le contenu qui lui parvient à l’oreille.

C’est aussi un élément déterminant pour instaurer l’ambiance d’un film ou d’une production audiovisuelle. Par exemple, la méthode du field recording permet à l’auditeur de se sentir immergé dans le réel. Dans ce cas, sont retransmis des bruits bruts, qui donnent au public l’impression de vivre avec le personnage principal d’une histoire son aventure. Dans le cadre d’un reportage journalistique, cette méthode inclut l’auditeur dans le sujet : il est plus disponible et se sent impliqué par le reportage.

 

L’habillage sonore : des enjeux de taille.

Les techniciens de l’habillage sonore travaillent avec une attention spécifique à la spatialisation des sons. C’est la manière dont ils seront diffusés dans l’espace réel (une salle de cinéma par exemple) et dans l’espace virtuel. Ce nouveau défi est rendu incontournable par le développement des nouvelles technologies.

La structure audio d’une œuvre audiovisuelle s’adapte à tous les supports. Un film doit être apprécié à des niveaux de qualité égaux, qu’il s’agisse d’un visionnage en salle, sur ordinateur ou en Home cinéma. Les techniciens qui développent de nouveaux procédés de l’habillage sonore le savent et commencent déjà à réfléchir à l’impact de la réalité virtuelle (déjà très utilisée dans le cinéma) sur leur travail audio.

 

Carrière : comment découvrir l’habillage sonore ?

Le concept, les méthodes et les processus de l’habillage sonore sont enseignés à l’occasion d’une formation universitaire spécialisée. Il est tout à fait envisageable de débuter son parcours académique en suivant un BTS Son.

La formule spécifique de ce type de cursus permet, en trois années, de développer des compétences opérationnelles et spécialisées. Avec le Bachelor Son de l’ESIS, les étudiants peuvent choisir une option de spécialisation (Studio/Live ou Ciné/Télé/Radio) et tout apprendre de l’habillage sonore. Grâce à la modalité de l’apprentissage en alternance, ils mettent rapidement et régulièrement en pratique leurs nouvelles compétences et se construisent un profil véritablement attractif pour les recruteurs du secteur.

Dans un monde où le volume de stimulus sonores est important et leur présence constante, l’habillage sonore est une méthode puissance pour parvenir à capter l’attention des spectateurs.

200